Skip to content

INTERVIEW : HERVE TROUILLET p.2

mai 25, 2009

Suite de l’interview de l’animateur Hervé Trouillet.

Ton autre projet "Le Cycle des 9 Lunes" verra t-il le jour ?

Oui, même si ça sera d’une forme très différente de ce que vous avez pu voir.
Je travaille avec Nicolas Romain (encore lui) sur ce projet et très probablement une autre personne que je ne citerais pas (encore ;)).

Jay%20&verena

As tu rencontré des difficultés à vendre ton projet en tant qu’autodidacte ?

Je ne pense pas que ce soit vraiment le fait que je sois autodidacte qui m’a posé le plus de problème. D’ailleurs, en général la plupart des gens pensent que je sors des Gobelins… (J’aurais tellement aimé).

Non, je crois en réalité que c’est plus le fait d’être jeune qui reste un handicap ici. Je trouve ça d’autant plus injuste que c’est en général à la génération qui a fait mai 68 à que j’ai affaire. Une génération qui s’est battue pour qu’on les entende et qu’ils soient pris au sérieux ou tout au moins, qu’on leur donne la possibilité d’avoir confiance en eux.

untitled

Cela dit, je me garde bien de faire des généralités, je remercie Philippe Mounier ou encore Julien Borde de la confiance qu’ils m’ont donnée (il y en a d’autres bien sur), j’espère que maintenant avec mon travail je serai convaincre davantage.
Je continue tout de même à cultiver une grande rigueur sur les engagements que je prends, qu’ils soient moraux ou contractuels.

En 2004 tu critiquais le système de "l’animation à la française", trop immobile et peu porté sur l’innovation selon toi.
Qu’en est il aujourd’hui ?

Oui c’est vrai (rire). Cela m’énervait beaucoup ! Aujourd’hui, je dois dire que je suis dans une autre approche, beaucoup plus juste, il me semble. Je dois faire un mea culpa puisqu’en fait j’ai compris (je crois) le véritable sens de la critique. Dire que les gens qui sont au front n’ont pas d’audace quand on est encore en deuxièmes lignes, aussi audacieux que vous soyez, c’est finalement quelque chose de très facile…

R--plique%20de%20int%20v--h
Aujourd’hui, je pense toujours qu’ils sont dans l’erreur à ne pas tenter des choses et d’uniquement suivre un courant. Seulement, j’ai réalisé que si ça ne me plaisait pas c’était à moi de le faire et non à eux. Je crée donc ma société de production d’animation exclusivement destinée à l’animation pour adulte et jeune adulte parce que depuis le départ, c’est ma conviction profonde et que le temps ne m’a pas encore donné tord.

08Le projet fait peur aux producteurs. Beaucoup aimeraient faire ce genre de film, mais ils savent très bien ce que ça implique et les difficultés liées aux financements que ça représente.
Aujourd’hui, je pense avoir trouvé l’alternative, il m’a fallu du temps certes mais maintenant que je sais quel chemin prendre…

Ton procédé de réalisation sur Flash a t-il convaincu les décideurs
qu’animer en France avec des délais de production raisonnables est possible ?

J’ai eu la naïveté de le penser. Cela dit aujourd’hui ça existe ! Une société comme CARIBARA ou ANKAMA par exemple le fait. (En passant un grand bravo pour ce qu’ils font).
Mais mon travail à ce niveau là a également beaucoup évolué et je ne suis pas certain aujourd’hui que mettre autant en avant Flash dans mon processus de fabrication soit encore d’actualité, en réalité la façon dont je travaille peut s’appliquer à toutes les techniques d’animation.
Mais je vous laisserai découvrir ça avec les nouvelles images que je vais faire très prochainement…

verena2alpha
Peux tu nous citer quelques animateurs français à suivre ?

Difficile de trouver des noms, cela vient du fait que justement il y a énormément de talent en France et que le système ne permet pas de déployer ce talent. Toutefois, des initiatives comme la mienne sont sur le pied de guerre c’est une question de temps maintenant avant que tout cela émerge…

Qu’en est il d"Action Man", vidéo que l’on peut voir sur ton site ?

Ce projet existe déjà, depuis longtemps il s’appelle ATOM, il y a même deux saisons je crois. Le pilote que j’ai réalisé était en réalité une façon de convaincre les acteurs de la direction que prenait le projet. En gros c’était une façon de montrer ce que ça pourrait donner…

Tes projets ?

siteLe même depuis toujours, tout le monde sait ce que je veux faire : des films d’animation numérique à l’image de Citeria, je veux faire ce que j’aimerais voir à l’écran. Je crois que les gens sont tout à fait ouverts au graphisme, faire des films d’horreur, de SF, d’héroïque fantaisie, de thriller, de drame, avec la force du graphisme la puissance de l’animation constitue pour moi une véritable valeur ajoutée. Je veux offrir de l’originalité dans l’image, la peinture a fait naître le cinéma, je crois qu’il est temps qu’il retourne à la peinture.


Ainsi nous avons mis en place une batterie d’outils (techniques de travail, nouvelle approche de la conception du ciblage, passant obligatoirement par de nouvelles passerelles du financement), tout cela pour nous donner les moyens de défendre nos convictions et nos rêves. Car comme le disait un célèbre écrivain paradoxalement malchanceux dans les airs « Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. »

Je veux donc tenter ce que je reproche à la production non seulement pour ne pas me cacher derrière leurs peurs mais surtout pour ne pas regretter de ne l’avoir jamais fait.

Citeria%20Wito

Le mot de la fin … ?

Ce que je vais dire va paraître très certainement naïf ou faussement vrai pour beaucoup, mais qu’importe !!
Je suis quelqu’un qui croit !
Je crois par exemple que l’on a beaucoup de talent en France.
Je crois en la collectivité et au respect des artistes.
Enfin je crois qu’il est possible avec beaucoup de force et d’acharnement de créer envers et contre tout ce que nous aimons faire aussi folle soit l’entreprise que vous effectuez.

Bien sur, je peux me tromper, ne pas réussir, rêver à quelque chose qui n’existera jamais, je l’ai déjà assimilé et cela me hante quelque fois. Cependant, je n’abandonnerai pas pour autant mes convictions et ce que je poursuis sans avoir la profonde certitude que j’ai tout essayé.

Vaut il mieux vivre ses rêves ou rêver sa vie ???


Liens :

http://www.citeriathemovie.com/

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :